Diamondfacts.org

 

 

Introduction
Impact économique
Développement de l'éducation
Développement des services de santé

 

Depuis longtemps, les diamants permettent de financer des programmes de santé publique. C’est en Afrique que ces programmes sont particulièrement importants, plus que nulle part ailleurs. Outre le fait d’avoir le taux de mortalité infantile le plus élevé du monde, aucun autre continent n’a été aussi touché par l’épidémie de Sida. En 2005, on estimait à 24,5 millions le nombre de personnes séropositives en Afrique, avec 2,7 millions de nouvelles infections sur la seule année 2005. Cette situation a mis à rude épreuve les systèmes de santé déjà sous-financés de la région et généré un tout nouveau problème : des millions d’orphelins (la plupart séropositifs).

 

Ce défi peut sembler décourageant. Heureusement, les revenus générés par l’industrie du diamant aident la région à gérer cette crise.

Par exemple, Debswana – compagnie d’extraction de diamants basée au Botswana – a été la première au monde dans son secteur à offrir un traitement contre le Sida à ses employés, en plus de l’assurance-maladie prise en charge par l’entreprise. Il y a plusieurs années, Debswana a également conclu un partenariat avec le Ministère botswanais de la santé pour mettre ses centres médicaux à la disposition du grand public.

En Namibie, la compagnie productrice de diamants Namdeb a formé une alliance stratégique avec la coalition NABCOA (Namibia Business Coalition on Aids) pour aider les entreprises et le secteur public à créer des programmes de lutte contre le Sida sur le lieu de travail. Namdeb est également devenue partenaire du Ministère namibien de la santé et des services sociaux pour développer des programmes d’information nationaux sur le traitement du Sida et fournir un accès universel au conseil et au dépistage volontaire (VCT).

En Afrique du Sud, De Beers a été la première entreprise à étendre la prise en charge gratuite du traitement anti-rétroviral aux employés séropositifs, à leurs conjoints et aux anciens employés. En 2005, le Fonds De Beers a investi plus de 500 000 dollars dans 22 projets de lutte contre le Sida, et en 2004, la compagnie a reçu un « Global Business Coalition Award » récompensant son programme VIH/Sida.


Outre le Sida et le virus VIH, les revenus générés par les diamants contribuent également à lutter contre d’autres maladies telles que la polio. De plus, ils participent au financement de programmes de soin à moindre coût, de lieux de traitement accessibles et de distribution d’eau propre, ce qui est synonyme de taux d’infection et de mortalité plus faibles, et d’une meilleure espérance de vie.

Grâce aux revenus générés par les diamants, environ 5 millions de personnes à travers le monde bénéficient d’un accès approprié aux services de santé.

 

« Quand on construit un centre de soin rural, la plupart de l’argent investi provient des diamants »
Dr. G. K. T. Chiepe, Botswana

Economic Impact
Educational Improvements

témoignage

Témoignage de Thomas Tlou
Découvrez comment l’industrie du diamant a participé au développement des services de santé du Botswana, le pays de Thomas.
Télécharger le PDF

Témoignage de Lesedinyana Odiseng
Lisez le poème du docteur Odiseng, qui compare sa vie avant et après qu’on ait découvert des diamants dans son pays.
Télécharger le PDF